11-04-1906 Freud à Jung

1 F 11. 4. 06. IX, Berggasse 191. Mon honoré collègue, Mes chaleureux remerciements pour l’envoi de vos Études diagnostiques d’association2, dont par impatience j’avais déjà fait l’acquisition. C’est naturellement votre dernier travail, « Psychologie et expérience d’association », qui m’a fait le plus grand plaisir, puisque, vous appuyant sur l’expérience, vous avez affirmé que je […]

26-11-1906 Jung à Freud

6 J Burghölzli-Zurich, 26. XI. 19o6. Très honoré Monsieur le Professeur! Par le même courrier vous recevrez un tiré à part, une réponse à la conférence d’Aschaffenburg (1). J’ai un peu arrangé la chose de mon point de vue subjectif, c’est pourquoi vous ne serez peut-être pas d’accord avec tout. J’espère ne pas vous nuire […]

11-04-1907 Jung à Freud

19 J Burghölzli-Zurich, 11. IV. 07. Très honoré Monsieur le Professeur! Grand merci de votre longue lettre si aimable! Je crains seulement que vous ne me surestimiez, moi et mes forces. Certes, avec votre aide, j’ai déjà regardé à une certaine profon­deur, mais je suis encore très loin de voir clairement. J’ai néanmoins le sentiment d’avoir […]

13-05-1907 Jung à Freud

24 J Burghölzli-Zurich, 13. V. 07. Très honoré Monsieur le Professeur! Avant tout je vous prie instamment de me pardonner la longue pause que je me suis permise. Je ne pouvais ni ne vou­lais écrire plus tôt, avant de voir un peu plus clair. Je voulais surtout d’abord accueillir et assimiler complètement vos notes sur […]

24-05-1907 Jung à Freud

26 J Burghölzli-Zurich, 24. V. 07. Très honoré Monsieur le Professeur! Votre Gradiva est magnifique! Je l’ai lue dernièrement d’un trait. La clarté de vos exposés est fascinante, et il faut, je pense, être frappé de septuple cécité par les dieux pour ne pas enfin voir. Mais les véritables psychiatres et psychologues parvien­nent à tout! […]

04-09-1907 Jung à Freud

43 J Hôtel de l’Europe Amsterdam, 4. IX. 1907. Très honoré Monsieur le Professeur! Juste deux mots en hâte, pour abréagir quelque chose. J’ai parlé ce matin; malheureusement, je n’ai pas pu tout à fait terminer ma conférence, car j’aurais dépassé la limite d’une demi-heure, ce qui ne m’a pas été permis(1). C’est un vilain […]

19-09-1907 Freud à Jung

45 F Rome, 19 sept.07 (1). Mon cher collègue A mon arrivée ici j’ai trouvé votre lettre sur le déroulement ultérieur du congrès. Elle ne m’a pas déprimé, et j’ai constaté avec satisfaction que vous ne l’êtes pas non plus. Pour vous, je pense que cette expérience aura les meilleurs effets, ceux du moins qui […]

28-10-1907 Jung à Freud

49 J Burghölzli-Zurich, 28. X. 07. Très honoré Monsieur le Professeur! J’ai immédiatement mué en pratique, avec succès, vos bons conseils (1) dans le cas de la névrose obsessionnelle. Soyez-en cordialement remercié. L’affaire Naecke (2) est extraordinairement amusante. Du reste je pense que N[aecke] ne vaudrait guère la peine. C’est un excentrique, qui vague à travers […]