La séance du 19.12.33 dans l’amphithéâtre de la Faculté de Médecine à « l’Asile clinique » Sainte-Anne, à Paris, sous la présidence du Dr Flournoy, de Genève, comportait la discussion de deux rapports : l’un de M. Piaget, professeur à l’Institut Rousseau à Genève : « La psychanalyse et le développement intellectuel », l’autre du Dr Raymond de Saussure, de Genève, lui aussi et qui avait pour titre : « Psychologie génétique et Psychanalyse ». Une intervention de Lacan est mentionnée au cours de la discussion concernant le rapport de Piaget. Paru dans la Revue Française de Psychanalyse, tome VII, n° 1, p. 134.

 

Le Dr Lacan, quelque peu en marge de la discussion, fait remarquer que, chez les paranoïaques, les manifestations essentielles, telles que les assassinats représentatifs, etc., ont une éminente valeur représentative sociale. « Il y a là quelque chose qui va dans la structure même du social ».