Pau, le 24 juin 1940

 

Le médecin auxiliaire Lacan Jacques Marie, affecté pour ordre à l’hôpital complémentaire des Franciscains,

À Monsieur le général commandant la 4ème subdivision

Sous couvert de Monsieur le Médecin-chef de la Place de Pau

 

J’ai l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance la délivrance d’une ordre de service pour me rendre à Aurillac, pour un motif qui ne peut être exposé avec votre permission que verbalement.

 

J. Lacan

 

 

Transmis à Mr le Général

Ct le Groupe de Subdivision Sud

_________

 

Le médecin auxiliaire Lacan, peut s’absenter sans inconvénient pour le service. Je n’ai pas à juger de l’opportunité du motif qu’il invoque.

 

Pau, le 24 juin 1940

Le médecin-chef de la place

 

Signé illisible