09-03-1914 Abraham à Freud

* Berlin W, Rankestrasse 24

9-3-14.

Cher Professeur,

Demain, un petit paquet sera expédié à votre adresse; il contient le cadeau par lequel, depuis longtemps, je voulais vous remercier de votre portrait, que vous m’aviez offert. Il y a quelque temps, Stanley Hall m’avait demandé de faire don d’une photographie de moi au séminaire de psychologie de Worcester. C’est ainsi que vous parviendra un exemplaire de la photogra­phie que j’ai fait faire à cette occasion.

Votre manuscrit est sur ma table depuis plus d’une semaine. Je l’ai lu plusieurs fois. Concrètement, je ne vois pas quelle remarque je pourrais y faire, sinon que je retrouve dans chaque mot mes propres pensées, il y a un soulagement à voir tout cela écrit noir sur blanc; la manière dont vous l’avez fait est parti­culièrement satisfaisante. — Je vais mentionner quelques points tout à fait secondaires :

  1. P. 20, vous dites comment Rank est venu à vous, mais son nom n’est pas cité. Je ne sais pas si c’est intentionnel, mais je voulais vous le faire remarquer.
  2. P. 27, il y a certainement une omission : « Havelock Ellis qui avait suivi son développement avec sympathie. » Il manque certainement à cet endroit : « depuis le début ».
  3. Le qualificatif que vous attribuez à Hoche ne va-t-il pas entraîner des conséquences fâcheuses? Vous avez raison, bien sûr, mais il vaut peut-être mieux l’enlever.

Je ne pourrais rien mentionner d’autre. Sinon, tout au plus, que j’ai apprécié de pouvoir, en ma qualité de rédacteur, lire le manuscrit avant les autres. Cela a été un dédommagement pour le dur labeur de ces derniers mois.

Je viens de terminer mon travail sur la pulsion de voir. Maintenant, il me faut venir à bout à toute force de mon compte rendu. J’espère que je recevrai toutes les contributions dans le courant de ce mois.

Je renvoie ci-joint la lettre de Jelgersma, qui m’avait été envoyée par Jones; elle m’a fait très plaisir. — Vous devez certainement savoir que je corresponds fréquemment avec tous les membres du Comité. — Pour Reik, je fais mon possible; mais ce n’est pas facile de lui trouver quelque chose.

Je poserai à notre groupe la question de la participation à la recherche sur les enfants [Kinderforschung] et vous donnerai réponse ensuite. ‘

Avec mes salutations cordiales. Votre dévoué

Abraham.

Leave a Reply