07-05-1914 Freud à Abraham

* Vienne, IX, Berggasse 19

7-5-14.

Cher ami,

Vous voilà maintenant notre président. Nous avons l’Asso­ciation en main et nous ne la laisserons pas échapper de sitôt.

Maeder a donné son accord en termes très obligeants, Seif1 d’une manière laconique. Le compte rendu officiel des résultats du vote sera envoyé par Rank, demain probablement.

Je vous propose maintenant de préparer un Korrespondenzblatt (2) qui pourra se placer dans le numéro 4 de la Zeitschrift. (Le 3 est pratiquement terminé.) Je vous demande, dans le préambule de votre proclamation, de ne pas omettre de dire que la Centrale précédente a cessé son activité depuis Munich et n’a même pas fourni un seul compte rendu de congrès.

Je continue à n’être pas bien et sans envie de travailler; j’attends les épreuves du Jahrbuch, qui ne veulent pas venir, en dépit de tous les rappels. Je préciserai beaucoup de choses, j’atténuerai aussi certaines.

Je n’ai encore aucune idée de ce que nous ferons cet été.

Heller se morfond sur la mauvaise situation des abonnements à nos deux revues. La grève des typographes a sûrement fait beaucoup de tort; mais il faut tenir bon.

J’espère que vos petits sont maintenant tout à fait reposés, et que vous-même et votre femme l’êtes autant qu’il sied à votre jeunesse et votre bonne entente. J’ai eu 58 ans hier. Salutations cordiales.

Votre Freud.

1. Dr L. Seif, psychanalyste à Munich.


2. Bulletin donnant des nouvelles des différentes sociétés composant l’Association psychanalytique internationale.

Leave a Reply