02-12-1914 Eitingon à Freud

72 E

Hatvan, le 2 décembre [1914]a

Cher Professeur,

une fois encore en route, à la suite de l’évacuation du nord de la Hongrie notre hôpital a lui aussi été transféré, nous devons nous diriger vers une bourgade au bord du Danube, Fadd ; nous attendons ici, à Hatvan, l’ordre définitif. Dans cette expectative, on a facilement l’impression qu’on décou­vrait plus souvent un sens utile dans les séries de détermination existant en psychanalyse que dans les plus grandes séries où l’on se trouve actuelle­ment. – Serait-il immodeste, cher Professeur, de vous demander quelques allusions aux travaux qui vous occupent à présent? – Les centres d’intérêt de la psychanalyse, refoulés par la gigantesque pression de ces journées de juillet et d’août, commencent à faire du bruit et veulent être « de retour1 ». –

Rank, Sachs, Reik sont-ils déjà passés au conseil de révision ?

Bien des chaleureuses salutations à vous et aux vôtres de la part de votre

dévoué M. Eitingon

  1. Carte postale militaire.
  2. Souligné dans le manuscrit par des majuscules et des lettres écartées.

1. Allusion au concept de « retour du refoulé » que Freud avait standardisé en 1896 (1896b, p. 401-403).

Leave a Reply